Mars : Nettoyage de printemps …

On fait le nettoyage de printemps de la maison, on passe la voiture en entretien et même le chien a droit à sa cure ou son toilettage.
Et si on bichonnait notre corps comme on prend soin de notre voiture, de notre maison ou de notre chien ?

Petit rappel : pendant l’hiver, nous avons hiberné et nous nous sommes « réchauffés » grâce à une alimentation plus riche, plus grasse, plus sucrée, plus… bon j’arrête. Bref, l’accumulation de toutes ces graisses et toxines ont beaucoup sollicité notre foie. Le temps est donc venu de « faire le ménage du printemps » de notre corps.

Comment ?
Comme pour la voiture : 1. on vidange, 2. on renouvelle l’huile et 3. on fait les réglages.

  1.  LA VIDANGE

Le corps aussi a ses filtres (émonctoires) à nettoyer. Nous allons donc drainer ces émonctoires. Mais attention, nous allons le faire en douceur. Pas au karsher. Et pas tous les émonctoires à la fois. Il est hors de question, en effet, de relarguer toutes les toxines d’un coup. Et puis la douceur, il n’y a rien de tel.

En médecine chinoise, les organes à soigner au printemps sont le foie et la vésicule. Nous nous concentrerons donc sur le foie et la vésicule, même si le corps possède d’autres émonctoires à soigner également.

Attention ! : si vous avez un terrain fragile du côté du foie et de la vésicule, ce n’est pas la peine de les sur-solliciter. Raison de plus pour y aller en douceur et vous tourner vers des plantes qui non seulement drainent mais surtout le protègent. Dans tous les cas, évitez l’automédication, consultez un naturopathe ou mieux un médecin qui utilise la phyto ou l’aroma.

« Vidanges » par les plantes détoxifiantes et stimulantes du foie

  • En phyto :
    • Artichaut (Cynara scolymus) feuilles : cholérétique (favorise la sécrétion de la bile) et cholagogue (favorise la vidange de la vésicule) tout en étant hépatoprotecteur,
    • Chardon marie (carduus marianus) fruits et fleurs : puissant détoxifiant et  hépatoprotecteur et anti-oxydant,
    • Desmodium (desmodium ascendens) : proche du Chardon marie, il est sans doute le premier hépatoprecteur, régénérateur du foie et également anti-oxydant,
    • Radis noir (raphanus sativus niger) : contient beaucoup de soufre et est un bon draineur. C’est aussi le cholagogue le plus puissant. Attention ! : à exclure en cas de lithiase biliaire. En outre toujours coupler un cholagogue avec un cholérétique sinon ça ne sert à rien.
  • En aroma :
    • Essence de citron (Citrus limonum) zestes : favorise l’élimination des toxines, draine et fortifie le foie et même le pancréas. Précautions : elle est photosensibilisante et dermocaustique,
    • Huile Essentielle de Carotte Cultivée (Daucus Carota var.Sativa), semences : draineur du foie et des reins, puissant détoxifiant et en plus elle est tonique pour les foies fatigués. Précaution : à éviter si vous êtes hypertendus,
    • Huile essentielle de Romarin à Verbénone (Rosmarinus Officinalis CT verbenone), sommités fleuries : amie des insuffisants hépatiques, biliaires et pancréatiques, elle est aussi fortement détoxifiante du foie.

« Vidange » par le drainage lymphatique manuel (DLM)

Le DLM se pratique par pressions douces et lentes sur la peau. Ce drainage a pour triple avantage de stimuler la circulation de la lymphe, désintoxiquer l’organisme et renforcer l’immunité. Le tout en douceur et en procurant la détente de la personne drainée puisqu’il stimule le parasympathique (et du thérapeute aussi !).

Même si la méthode est douceur, il n’en reste pas moins qu’elle a quelques contre-indications : maladies malignes évolutives, greffe d’organe, thrombose aiguë, inflammation ou infection aiguë, oedème de décompensation cardiaque, trois premiers mois de la grossesse.

2. RENOUVELLEMENT – RECONSTRUCTION

Reconstruction par l’alimentation

Optez pour une alimentation détox. La nature étant bien faite, elle met à disposition tous les aliments dont le corps a besoin : Ainsi on privilégiera :

    • Les légumes du printemps (piquants) :

fruits_legumes_marsdépuratifs, laxatifs, diurétiques : asperge, blettes, céleri branche, — concombre, pissenlit, poireaux, radis,…

Reconstructeurs (sels minéraux) : Artichaut, —chou—chou-fleur—, chou-brocoli— ,épinard— ,navet, oignon blanc, oseille, pourpier,…

Photo www.bioconsomacteurs.org
+ graines germées et pousses
+ aromates : cerfeuil, ciboulette, curcuma, gingembre, menthe, persil, thym

Reconstruction par Les plantes

    • Chardon marie (carduus marianus) citée plus haut
    • Desmodium (desmodium ascendens) : citée plus haut
    • Curcuma (curcuma longa) : 2ème hépatoprotecteur après le Desmodium

 3. LES REGLAGES

Réglage par les plantes 

    • la fumeterre (fumaria officinalis) : régule la sécrétion de la bile. Elle est aussi indiquée avec l’HE basilic pour les personnes qui ont subi l’ablation de la vésicule

Réglages manuels 

  • Ajouter de l’activité physique qui permet d’éliminer les toxines par la peau et les poumons. Ce qui n’est pas fait par la peau et les poumons est fait par le foie. Cela tombe bien, c’est la période des semis, vous allez pouvoir travailler dans votre jardin. Vous n’avez pas de jardin ? Il y a certainement près de chez vous des jardins à partager (voir pretersonjardin.be ) ou de l’autocueillette chez un producteur de votre région (voir saveurspaysannes.be).
  • Sinon pour réveiller vos muscles, tendons et articulations qui ont eux aussi hiberné pendant l’hiver, vous pouvez également vous tourner vers le jogging, la marche nordique ou, si vous préférez plus de douceur, le qi gong, le tai-chi ou le yoga.
  • Dans l’assiette :
    • Dirigez-vous vers des produits non-raffinés, faits-maison ou naturels et bios,
    • Utilisez des bonnes graisses : olive 1ère pression à froid pour cuisson et salade et un mélange d’olive et colza pour les assaisonnements
    • Diminuer les graisses saturées (viandes, beurre)
    • Cuissons douces et lentes quand vous devez cuire ou vapeur-douce.
    • Recommencer à introduire les crudités. Mais faites-le progressivement. L’énergie du printemps est une énergie violente, piquante.
    • Pensez aux aliments lacto-fermentés : yaourt, pain au levain, miso, fromages au lait cru, légumes lacto-fermentés (plus digestes que les crudités simples grâce à leur richesse en enzymes. Ils facilitent la digestion des aliments qui les accompagnent), shoyu, tamari, anchois, olives à l’ancienne,…

Joli « nettoyage de printemps » à vous tout en douceur et tout en nutrition & plaisir

Salomé

carte-der-recto

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s