Juin : Au secours ! Mon maillot a rétréci

Juin, pour certains, est le mois du bonheur. On réserve les vacances avec le pécule du même nom, on prépare sa peau au soleil et on fait déjà la chasse au joli maillot qui mettra en valeur le teint hâlé et la silhouette de rêve entretenue toute l’année.

Pour d’autres, juin rime avec examen et le tableau est moins idyllique. On attend désespérément la fin de ce mois de juin pour recommencer à respirer un peu normalement. On n’a pas encore essayé le maillot et de toute manière on a même oublié qu’on avait encore un corps.

Et puis il y a celles et ceux qui, malgré les bonnes résolutions de janvier, ou peut-être à cause des ces fausses bonnes résolutions, constatent avec horreur que leur maillot a rétréci et qu’il est dès lors hors de question d’exposer ce corps mal résolu. Heureusement, les magazines sont là pour vendre la pilule magique qui dégonfle, le régime miracle dernier cri qui fait fondre, la machine hyper-performante qui sculpte et le produit de lessive qui élargira le maillot. Bon, d’accord pour ce dernier, j’exagère sans doute un peu. Bref, autant de poudres aux yeux qui finissent par piquer et transformer le nez et les joues en toboggan pour le trop plein des canaux lacrymaux.

Et pourtant, comme dit le proverbe « Qui en juin se porte bien, au temps chaud ne craindra rien ». C’est précisément ce qu’ont vécu et continuent à vivre les participantes du parcours en mincithérapie qui se termine en ce mois de juin. Claire, Fabienne, Véronique et les autres* se sont définitivement réconciliées avec elles-mêmes et avec leur corps. Même plus peur du maillot. Et pour certaines d’entre elles, vive le bikini nouveau.

photo_valiseJe leur souhaite à toutes de continuer ce merveilleux voyage à la découverte de soi qui vaut bien plus que tous les pécules de vacances du monde, les teints et silhouettes de rêve.

Je leur souhaite des maillots qui flottent, des nez et des joues toboggans pour toutes les futures larmes de joie.

Et si toi, lectrice ou lecteur, tu as aussi envie de découvrir ce voyage, saute avec nous dans le train dès septembre. Je t’y emmènerai avec plaisir et passion en 5 escales de septembre à juin. Des départs sont prévus dans plusieurs villes. Je t’accompagnerai personnellement à La Hulpe le mardi matin et à Dion-Valmont le mardi soir. Pas besoin de passeport, pas besoin de visas, pas besoin de vaccins. Juste ta valise que l’on triera ensemble pour l’alléger au fil du voyage.

Tu veux préparer ton voyage ? Infos ici

Tu veux réservez ta place ? C’est ici

 

A tout bientôt. Et vive les maillots qui flottent !

 

Salomé

logoNumériser 10

*les prénoms ont évidemment été modifiés. Mais si vous reconnaissez l’une d’entre elles, c’est peut-être qu’elle est votre miroir !

 

 

 

Publicités